J'ai été contaminée par une terrible maladie. Les symptômes ? Des aiguilles qui tremblottent, les yeux qui plissent tout seuls, la manie d'assembler des motifs avec des couleurs et l'insatiable besoin de dégager du temps pour... smocker !

Pour affiner les notions données par Yvette H. il y a déjà presque 4 ans (gloups), je suis allée prendre un petit cours avec Karen. C'était samedi 14 chez Nathalie. On était quatre élèves et c'était vraiment très sympa. Karen a répondu à toutes nos questions avec beaucoup de patience...

Le soir même, je smockais en voiture pour aller chez des amis. Je smockais encore en rentrant de soirée. Dès que mes yeux se sont ouverts, dimanche matin, j'ai attrapé mon smocking (;-)) sur ma table de nuit. Puis, j'avoue, j'ai continué dans la salle de bain en attendant que les poussins se brossent les dents... Totalement ADDICTED !

Et voilà le résultat !

 DSC01356

Charlotte de Citronille, t. 6 ans. Liberty Clarriocoats (Cousette je crois), doublure popeline L'Innamorata, coton perlé Yvette H.

DSC01333DSC01337DSC01355DSC01338DSC01349DSC01343

Je suis juste un peu mal à l'aise de vous montrer comme ça les fessiers de ma fille... Mais on va dire que c'est pour la bonne cause ;-)