Une mésaventure résolue grâce aux serial blogeuses... Récit. En avril dernier (de mémoire !) j'achète, dès sa parution le best-seller de la blogosphère, Intemporels pour enfants d'Astrid Le Provost. Rapidement, je m'attèle, pour les deux ans de notre petite voisine Chloé, à la confection de la robe trapèze trop choupette. Je décide de la réaliser en quatre ans et lui offre, trop contente. Essayage passé, la robe est trop petite. Beaucoup trop petite. Etrange, les patrons de Citronille - cela même dont il s'agit - sont plutôt réputés pour tailler grands. Et j'avais prévu le coup en faisant deux tailles au dessus de la sienne. Qu'à celà ne tienne, je me remets à l'ouvrage et confectionne le 6 ans. Et bien, elle va tout juste.

Les mois passent. Et, au hasard d'une promenade de blogs en blogs, j'apprends que les éditions Flammarion, peu de temps après la parution des ouvrages, ont prévenu les couseuses dont je fais partie que les premiers livres mis en vente avaient des patrons... mal étalonnés ! C'est ainsi que près d'un an plus tard, et après plusieurs petits vêtements cousus en surdimensionnant mes modèles, j'ai contacté les éditions Flammarion pour échanger mes planches. Tout est bien qui finit bien et j'ai pu refaire, une dernière fois, la fameuse petite robe de Chloé. (Et le modèle 4 ans ira parfaitement cet été à ma fille de 6 mois !)

P1110095     P1110096

Et pour fêter ça, j'ai fait un bloomer assorti !!